Le 16 septembre, Nathalie Regond-Planas, Roger Gardez, conseiller municipal chargé du Patrimoine, et Adeline Dupont, Directrice générale des services, accueillaient sur site des représentants des services Archéologie et Monuments historiques de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). A l'ordre du jour : une visite des richesses patrimoniales du coeur de ville, à savoir le linteau, l'arrière du cloître, le bassin des Moines et, pour terminer, l'église.Tous ont constaté la nécessité d'intervenir au plus vite pour assurer une préservation efficace de cet ensemble réputé bien au-delà des frontières du département.  Le préalable de toute initiative dans ce domaine sera une série de diagnostics réalisés par des professionnels du patrimoine.Pour le linteau, ces études porteront sur la la pertinence de la pose d'un badigeon de protection contre les agressions climatiques ou humaines (pollution). Celles concernant l'arrière du cloître et l'église mettront essentiellement l'accent sur l'état sanitaire de l'ensemble et les problèmes de structures constatés dans les bâtiments.Un calendrier d'actions sera élaboré très prochainement par les différents acteurs impliqués dans cette démarche.