Logo-agenda21La discussion s’engage sur des expériences vécues par les interlocuteurs tant au niveau professionnel que personnel constituant des échanges tous azimuts très riches et variés. Très vite se dégagent quatre grandes lignes, elles constitueront nos axes de travail :

1. Sensibilisation, communication

Avant ou concomitamment à toute action, il est primordial de sensibiliser tous les acteurs concernés de près ou de loin par le développement durable lié à l’école et d’organiser une communication cohérente pour que le plus grand nombre s’approprie la démarche d’Agenda 21.

Pistes de travail et d’actions :

  • Organiser un concours avec les élèves pour imaginer et dessiner le logo de l’agenda 21 de St Genis (Aurélie propose de mettre ses compétences de graphiste au service des élèves enintervenant dans les classes)
  • Communiquer les avancées des actions par l’intermédiaire des cahiers de liaison des élèves, mais aussi par le site internet de la mairie
  • Création d’une liste de diffusion par Aurélie pour que les membres du comité de pilotage communique plus facilement
  • Organisation d’une journée d’action contribuant ainsi aux objectifs du projet tout en y impliquant le plus grand nombre. Il a été évoqué la possibilité de faire une journée sans voiture, les élues feront part de la proposition à monsieur le Maire.


2. Non prolifération des déchets

Tout autant que le recyclage la modération et la consommation raisonnée des fournitures scolaires contribueront à une gestion intelligente des déchets. Le réemploi est une alternative durable de tout ce que l’on utilise à l’école.

Pistes de travail et d’actions :

  • Recyclage : mise en place progressive par la commune de valisettes de tri sélectif dans chaque classe et lieu de vie des écoles maternelle et élémentaire. Sensibilisation des élèves avec l’intervention d’un ambassadeur du tri de la Communauté de Communes. Installation d’un composteur utilisant les déchets organiques issus du restaurant scolaire et mis à profit pour le jardin des enfants fréquentant le clae.
  • Réemploi des objets en leur donnant une deuxième vie : Il existe des partenariats avec des associations qui viennent récupérer livres (évoqués par André), lunettes, vêtements et autres objets. Céline nous donne l’exemple d’Emmaüs.
  • Sensibilisation des élèves et de leur professeur : possibilité de faire intervenir le Sydetom66 : « Dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets que mène le SYDETOM66 en partenariat avec l’ensemble des Communautés de Communes des actions visant à réduire la production d’ordures ménagères de 7% d’ici 5 ans seront mises en place sur le département. L’une des premières actions pour atteindre cet objectif, consiste à communiquer au plus près des habitants, pour ce faire, des présentoirs composés d’autocollants « STOP PUB », de guides du Tri, de guides du Compostage seront à la disposition des communes à compter de la Semaine du Développement Durable, début Avril. » A St Genis, nous essayerons de changer le présentoir de place, notamment aux écoles pour sensibiliser élèves, enseignants et parents.


3. Modes de déplacement


Devant l’encombrement des rues des écoles aux heures d’entrées et de sorties des classes et avec le réseau de cheminements doux possibles sur St Genis, il apparaît opportun de trouver des alternatives à la voiture.


Pistes de travail et d’actions :

  • Une journée sans voiture, transports alternatifs : date à fixer, animation à organiser
  • Mise en place d’un pedibus, favoriser l’utilisation du vélo.
  • Développement des cheminements doux.
  • Appel à projets sur les schémas de déplacement doux.


4. Langues et cultures

La diversité culturelle est sous nos yeux mais nous l’ignorons. Des élèves originaires plus ou moins lointains à l’école à St Genis représentent cette richesse. Redonnons une place aux langues et à la culture qu’elles véhiculent par ses enfants ouverts sur le monde.

  • Organiser une fête des langues : échanges gastronomiques entre les enfants, jouer avec les mots, jeux pour faire découvrir les pays.
  • Jumelage franco allemand : lors de la journée européenne les élèves de l’école élémentaire ont rencontré des membres du comité de jumelage franco allemand. La possibilité d’un échange entre les deux pays avait été évoquée.
  • Echanges transfrontaliers avec l’Espagne.



En plus de ces axes fondamentaux, la question des pesticides et de la réglementation de leur utilisation sur le domaine privé a été évoquée. L’équipe municipale se renseigne et répondra à la prochaine réunion.Prochaine réunion du comité de pilotage Agenda 21 fixée au mardi 3 avril à 18h en salle du conseil.



Retour à l'agenda