Animaux

Déjections canines

Saint-Genis des Fontaines n’y échappe pas : ses rues et autres espaces publics sont souillés par des déjections canines.

Cette pollution, aussi bien visuelle qu’olfactive, favorise la prolifération de germes, nuit à l’hygiène publique et ternit l’image du cadre de vie.
Les propriétaires de chiens en sont responsables. Selon la loi, ils doivent assumer la propreté des lieux.
Pour les aider dans cette démarche, la Ville a installé sur plusieurs points de la commune des distributeurs de sachets.

La réglementation en vigueur

Depuis décembre 2020, un nouvel article du Code pénal modifie les sanctions liées à ce type d’infraction. Le fait de ne pas ramasser les déjections de son animal sur la voie publique est désormais puni d’une contravention de 4e classe, avec une amende forfaitaire de 135 € (articles R.541-76-1 du Code de l’environnement et R.634-2 du Code pénal).

Chiens et chats errants ou perdus

La police municipale est dotée d’un lecteur de puce qui rend possible l’identification de l’animal errant. Le recours à la fourrière animale peut ainsi être évité. par contre, si l’animal n’est pas pucé, la police n’a pas accès à I-CAD (fichier national d’identification des carnivores domestiques) pour le reconnaître.

Crédit photo : Catarina Carvalho sur Unsplash

Revenir en haut de page